En Libye


En Libye

En Libye, le viol de guerre a été massivement utilisé par le régime de Kadhafi lors du soulèvement de 2011. C’était un moyen de répression politique, de terreur, visant à casser l’opposition. Il a aussi bien ciblé les femmes que les hommes. Depuis la mort du raïs en octobre 2011, le viol est devenu un outil de vengeance courant. Les milices libyennes qui recouvrent tout le territoire, les katiba, l’utilisent et réaniment les rivalités entre tribus.

WWoW travaille main dans la main avec des activistes libyens sur le terrain, et ce depuis plus de 5 ans. Nous leur apportons un appui juridique et leur offrons des formations sur les méthodes d’enquête spécifique au viol de guerre. Ce travail, qui a permis de recenser plus de 650 victimes, est raconté dans le film Libye, Anatomie d’un crime (voir la bande annonce). Réalisé par Cécile Allegra, ce film suit le travail de Céline Bardet sur le terrain avec les Libyens. Il sera diffusé le 23 octobre sur Arte.

Les projets menés sur le terrain sont sur le point d’aboutir. WWoW prévoit une prochaine formation en novembre 2018, et prévoit de diffuser le Back Up à partir de 2019. Ces projets veulent venir directement en aide aux victimes et pourraient avoir un impact considérable.

Pour plus de détails et pour soutenir les activités en Libye :

Propulsé par HelloAsso