Céline Bardet – Fondatrice et Présidente


Juriste internationale spécialisée dans les crimes de guerre, les crimes internationaux, la justice et les questions de sécurité, Céline travaille comme experte consultante pour les Nations Unies, l’Union Européenne ou des Institutions telles qu’Interpol.

A 27 ans, elle débute sa carrière au Tribunal Pénal International pour l’Ex-Yougoslavie de la Haye auprès du juge Claude Jorda.

Entre 2001 et 2004, elle travaille au Bureau Crimes et Drogues des Nations Unies, particulièrement sur les questions de terrorisme et de criminalité organisée comme les attentats du 11 septembre 2001.

En 2004, elle décide de se consacrer aux missions longues de terrain en posant ses priorités sur la justice post conflit, les crimes de guerre et les questions de sécurité.

En 2007, elle est nommée Directrice juridique et conseillère de l’Adjoint Principal du Haut Représentant en Bosnie Herzégovine (OHR), Mr. Raffi Gregorian. Pendant plus de trois ans, elle travaille avec les victimes et les institutions locales afin de développer le processus de jugement de crimes de guerre. Elle crée une unité « crimes de guerre » à Brčko, forme une équipe de procureurs et policiers et coordonne les enquêtes et plusieurs procès de crimes de guerre. Elle est notamment à l’initiative du premier procès pour viol comme crime de guerre à Brčko.

En avril 2011, dans son livre « Zones Sensibles, une femme contre les criminels de guerre » (éditions du Toucan), elle décrit ses années dans les Balkans et la difficulté pour mettre en place une justice au niveau local.

En 2014, elle est invitée par William Hague et Angelina Jolie au premier Sommet global sur le viol dans les conflits. Au même moment, elle décide de fonder l’ONG « We Are NOT Weapons Of War (WWoW)» qui tend à transformer les techniques de travail sur le terrain auprès des victimes de viol de guerre. Elle est aujourd’hui la Présidente de WWoW.